Rabac la perle du Kvarner

RabacRabac, la destination estivale connué, au 19ème siècle était un petit port de pêche avec une dizaine d'adresses. Les premiers touristes ont commencé a y venir à cause de ses jolies baies et de son climat favorable. L'un des premiers touristes était l'écrivain anglais Richard Francis Burton qui y a sejourné en 1876. Après son séjour et la découverte de la côte il a écrit un livre du nom de „La côte d'Istrie“ qui décrit les beautés de Rabac. En ce temps là, Rabac accueille ses premiers touristes parmi lesquels la famille Prohaska originaire de Tchecoslovaquie qui a donné le nom à l'un des quartiers de cette ville alors que leur résidence a été détruite pendant la deuxième guerre mondiale.
Le premier hôtel de Rabac „Quarnero“ était ouvert en 11 juin 1889 et se trouvait dans la demeure familiale de la famille Višković située non loin de l'actuel atelier „Orlando“. Cet hôtel ne possedait que quelques chambres et au rez de chaussée une auberge.
L'un des „habitués“ etait Kaiser, un officier autrichien qui a, par la suite, acheté une propriété à Dubrova à proximité de Labin. Dubrova est aujourd'hui connue pour son seminaire mediterranéen de la sculpture et son parc de sculpture.

Les chroniqueurs ont aussi écrit  qu'en 1907 le prince héritier Ferdinand d'Autriche-Hongrie a visité Rabac et que les gens l'ont salué dans le port principal.
Les habitants de Rabac étaient de très bons pêcheurs, marins et aussi propriétaires de dixaines de voiliers qui ont été remplacés par des bateaux à moteurs et ensuite ont disparus au cours de la 2ème guerre mondiale.
Le premier grand hôtel date de temps de l'Italie quand en 1925 est construit l'hôtel Trieste aujourd'hui appelé „Primorje“. Etant donné que ce n'etait pas suffisant à cause des nombreux touristes provenant de l'Italie du nord, les habitants ont commencé à louer de plus en plus des chambres dans des maisons privées. Une dixaine d'années plus tard l'hotel „Dopolavoro“ se construit où se trouve aujourd'hui le restaurant Jadran.
Le tourisme a commencé à se developper à Rabac, comme en Istrie, au début des années 60. Grâce à ses beautés naturelles, Rabac port le nom de Perle du Kvarner. Par la suite, les autres hôtels et un lieux touristique ainsi les campings et la plupart des maisons privées sont construits. Rabac accueille pour la plupart  les Allemands, les Autrichiens mais aussi les Anglais et les Italiens. Rabac peut accueillir au plus 11.000 touristes par jour, beaucoup d'étrangers mais aussi des baigneurs locaux provenant de Labin et des alentours.